Srebrenica

maggio 27, 2011 § Lascia un commento

 Les Serbes séparent les hommes des femmes,

cela ne leur rappelle rien aux casques bleus. 

Les Serbes les désarment dans le silence,

cela ne leur rappelle rien aux casques bleus 

Les Serbes entassent leurs possessions dans un champ,

cela ne leur rappelle rien aux casques bleus. 

Les Serbes affrêtent des bus,

 cela ne leur rappelle rien aux casques bleus. 

Les Serbes séparent les hommes des femmes 

qui les volent les arrêtent           du regard en esprit          pour toujours. 

                 Derniers regards qui s’arrachent 

un moment qui crie de silence 

Toutes les cigales s’affolent dans les champs 

Les casques bleus payent l’essence des bus. Ils partent

sur la petite route de campagne à travers les collines vertes,

d’été 

vers leur mort.  

Ils « seraient sains et saufs ». Ils ont vu les chefs  des Nations Unies négocier. Ils font confiance.  

Ils se sont laissés désarmés, doucement.

Ils n’ont pas bougés. 

Achevés

la tête entre les bancs de l’école  

Il sont

au milieu des herbes hautes

dans les folles herbes de cet été

 @floremy luglio 1995

Annunci

Tag:,

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

Che cos'è?

Stai leggendo Srebrenica su FLOREMY.

Meta

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: